Instagram TDE



Nous joindre

TDE devient le deuxième réseau cellulaire dans l'Est-du-Québec

2018-12-20

PME DE LA SEMAINE. Afin d'offrir à sa clientèle des services de téléphonie cellulaire, Télécommunications de l'Est (TDE) s'est jointe au groupe Iristel, une entreprise ontarienne de télécommunication.

 

La compagnie de Matane concurrence désormais le géant Telus, qui était le seul à opérer son propre réseau dans la majorité de la région. 

 

C'est plus précisément la filiale ImobileCa que la PME intègre. L'entreprise de Trois-Rivières, dont 51 % des parts ont été acquis en mai par Iristel, possédait une licence cellulaire non exploitée sur les territoires de l'Est-du-Québec, mais sans infrastructure de télécommunication ni clientèle.

 

Ce que TDE possède.

 

«â€‰L'objectif de ce mariage à trois est d'avoir la capacité de déployer un nouveau réseau cellulaire dans l'Est-du-Québec, explique Daniel Gignac, le directeur des opérations de TDE.

 

Démarrer un réseau demande facilement deux ans de démarches, alors que notre partenariat permet de le faire en six mois, et à moindre coût. L'acquisition de nouvelle fréquence peut s'élever à plusieurs millions de dollars. »

 

TDE espère tripler, voire quadrupler son chiffre d'affaires d'ici les trois prochaines années, en plus de créer une dizaine d'emplois en 2019. Sans vouloir entrer dans les détails, M. Gignac indique qu'avant la transaction, le chiffre d'affaires de l'entreprise se situait entre cinq et dix M$.

 

De détaillant à opérateur

 

Depuis sa fondation en 1978, TDE s'est spécialisé dans la radiocommunication sans fil, utilisée notamment par les policiers, ambulanciers et pompiers.

 

L'entreprise familiale s'est également développée comme détaillant de service cellulaire à partir de la fin des années 80, en ouvrant neuf succursales. La PME a vendu dans les années 90 les services de Québec-Téléphone — devenu Telus — puis ceux de Bell jusqu'en juin 2018.

 

«â€‰Le but est de passer de détaillant à opérateur, où l'on développe notre propre service, avec nos propres clients », souligne M. Gignac, dont l'entreprise rejoint désormais les rangs de la quinzaine d'opérateurs cellulaires au Canada.

 

TDE aura la capacité de servir 500 000 résidents du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord, ainsi que dans les régions où ImobileCa possède des fréquences, notamment dans la Chaudière-Appalaches et les environs de Portneuf.

 

«â€‰On veut offrir aux résidents de la région la possibilité d'avoir les quatre services (télévision, Internet, téléphonie résidentielle et cellulaire) ailleurs qu'à Telus, et à un prix compétitif », indique-t-il.

 

Ce nouveau réseau sera déployé au cours des prochains mois en deux volets, soit dans les zones urbaines puis celles non couvertes. TDE envisage de développer des partenariats avec les municipalités, entreprises et organismes gouvernementaux aux prises avec des problèmes de couverture.

 

Télécommunications de l'Est en chiffres

 

" Année de création : 1978

 

" Nombre d'employés : 55

 

" Chiffre d'affaires annuel : entre 5 et 10 M$

 

" Marchés desservis : l'Est-du-Québec

 

" Emplacement du siège social : Matane

 

" Défi : concurrencer les grandes entreprises dont les moyens sont beaucoup plus élevés.

 

" Objectif pour l'année à venir : bâtir leur réseau cellulaire dans l'est de la province.

 

Source: Les affaires