Shaw, « la méconnue »

Toutes les nouvelles

Bienvenue aujourd’hui dans le merveilleux univers des télécommunications. Évidemment, un sujet qui s’impose dans l’actualité des derniers jours est la transaction Shaw versus Rogers.

J’intitulerais l’article d’aujourd’hui sous le nom de : Shaw, « la méconnue ». Premièrement, qui est Shaw? C’est une entreprise que l’on connaît moins ici, dans l’est du pays. Vous la connaissez peut-être mieux pour les produits de Star Choice, soient les produits de télé par satellite qui sont maintenant vendus sous le nom de Shaw direct. Je dirais que c’est ce qu’on connaît le plus de l’entreprise, ici dans l’est du pays.

L’entreprise Shaw, évidemment c’est le nom de famille des Shaw, les fondateurs de l’entreprise. Ils ont fondé cette entreprise en Ontario vraiment au début de la câblodistribution, dans les années où au Canada il y avait des dizaines voire des centaines de compagnies de câbles un peu partout. Les Shaw sont une famille qui a fait de multiples acquisitions avec le temps. Ils furent vraiment des consolidateurs du marché de la câblodistribution. Des gens qui ont commencé en Ontario et qui venaient du domaine pétrolier.

À l’époque, les Shaw ont fait entre autres l’acquisition des réseaux de câbles de Vidéotron à Edmonton. Eh oui, Vidéotron était en Alberta dans ces années-là. Une transaction importante est celle qu’ils ont faite avec Rogers, ils en ont fait plusieurs depuis des années. Une entre autres où ils ont vendu l’entièreté de leurs actifs en Ontario en échange des actifs de Rogers dans l’Ouest.

À partir de ce moment, les Shaw se sont concentrés dans l’ouest du pays et ont ainsi obtenu le quasi-monopole en Colombie-Britannique et en Alberta entre autres. Le siège social des Shaw est maintenant à Calgary. Petite note historique, ils ont déménagé d’Edmonton à Calgary puisqu’ils étaient un peu en chicane avec la Ville d’Edmonton.

Shaw, c’est vraiment une compagnie qui offre de multiples produits de télécommunications. Leur plus important concurrent évidemment, c’est Telus. C’est la 4e plus importante compagnie de télécoms au Canada. Ils offrent évidemment les services de télévision par câble et par satellite, l’internet, la téléphonie filaire ainsi que les services de cellulaires. Pendant un certain temps, ils étaient actifs dans le monde des médias, mais ils ont vendu ces activités il y a quelques années. Un peu comme Vidéotron ici avec son modèle d’intégration.

Une chose est intéressante au niveau des services de mobilités : Shaw a acheté des fréquences cellulaires il y a plusieurs années et a décidé de ne pas se lancer dans ces services. Ils ont à ce moment-là vendu leurs fréquences à Rogers. Quelques années plus tard, ils se sont décidés finalement à acheter une compagnie qui s’appelait Win Mobile et qui avait lancé des services cellulaires dans l’ouest du pays ainsi qu’en Ontario. Depuis, ils ont changé le nom pour Freedom Mobile et l’an passé, ils ont lancé leur marque Shaw mobile pour l’intégration avec leurs autres produits.

Il est important de noter que Shaw est une compagnie familiale et c’est présentement le deuxième fils qui est à la tête de l’entreprise. Il y a déjà eu un premier fils qui a œuvré une dizaine d’années et a ensuite passé les rênes à son frère. Le fondateur J.R. Shaw est décédé le 23 mars 2020. C’est arrivé à plusieurs reprises que les Shaw lançaient des services sous d’autres noms, on le constate avec Star Choice ou Freedom Mobile. La journée que les services devenaient assez bons pour porter leur nom, ils ont accolé leur nom au service. Cela donne une idée de la philosophie de famille qu’il y a en arrière de cette entreprise.

Du côté de l’acquéreur Rogers, une autre grande famille des télécommunications canadiennes, est le seul joueur à avoir un réseau cellulaire d’un bout à l’autre du pays si on considère que Bell et Telus, l’autre alternative qui a un réseau national, partagent le réseau. Rogers lui est quasiment seul à bâtir son réseau. Ils ont des assises de câblodistributions surtout en Ontario et dans les Maritimes.

Maintenant avec le 5G qui s’en vient, nous avons évoqué dans des vidéos précédentes l’importance d’avoir son propre réseau de fibre optique directement. C’est pour cela qu’on a vu Rogers essayer de prendre possession de Cogeco dernièrement et là maintenant, de mettre la main sur Shaw dans l’ouest du pays. Ils deviendront vraiment des propriétaires d’actifs importants qui leur permettront d’exploiter leur réseau mobile au maximum de la capacité.

Tout ça, c’est une transaction qui a été annoncée, et qui demandera des approbations du côté des instances gouvernementales. Nous n’avons pas fini d’en entendre parler, nous en avons encore pour au moins un an à voir ce qui va se passer dans cette transaction. Évidemment, ils vont essayer de se défendre que ce sera bon pour les Canadiens. Tout cela va remettre en cause la stratégie du gouvernement qui est de créer un 4e joueur de cellulaires régionaux. Le gouvernement essaie d’aider des joueurs régionaux dont les Shaw faisaient partie.  Cette stratégie devra donc être revue par le gouvernement.

Pleins de choses intéressantes à venir! Si vous vous intéressez à l’histoire de Shaw, il y a un livre fort intéressant qui a paru il y a quelques années. Vous pouvez probablement réussir à vous en dénicher un comme je l’ai fait l’an passé sur internet. Une vraie encyclopédie qui raconte l’histoire de la famille Shaw. Ce livre est fort intéressant, si vous vous intéressez aux modèles d’entreprise de câblodistributions.

Merci beaucoup et à bientôt!

 

Livre sur l’histoire de la famille Shaw : Above and Beyond / The JR Shaw Family History in Life and Business

 

Provient du vidéo Shaw, « la méconnue »