La guerre Bell/Vidéotron saison 12

Toutes les nouvelles

Bonjour à tout le monde,

Bienvenue à une autre capsule inspirée de l’actualité du monde des télécommunications. En ce début de septembre, notre sujet est la fameuse guerre Bell/Vidéotron qui fait rage de nouveau. J’ai intitulé la capsule d’aujourd’hui « La guerre Bell/Vidéotron saison 12 » en référence au début des saisons télévisuelles. Il semble que nos 2 pugilistes en question ont décidé de se lancer dans une nouvelle saison.

Premièrement, présentons les joueurs en présence. Joueur #1 : Bell qui a son siège social à Montréal, mais dont la majeure partie des décisions et des dirigeants sont à Toronto. La compagnie fait des affaires partout au Canada, elle est la première compagnie de téléphonie canadienne, propriété de BCE. Elle a un statut intégré puisqu’elle opère des télécommunications et des médias de divertissement et elle est la plus importante entreprise de ce genre au Canada. Comme trait identitaire, on dit souvent de Bell que c’est une compagnie d’avocats qui fait des télécommunications, ça vous donne une idée de l’importance de la réglementation dans l’histoire de Bell et du niveau de possibilité de recours légal qu’ils ont de leur côté.

Joueur #2 : Vidéotron qui a son siège social à Montréal. La compagnie fait affaire au Québec à 95 % et est le premier câblodistributeur au Québec. C’est la propriété de Québecor Média et c’est aussi une compagnie intégrée en opérant des télécommunications, des médias et du divertissement et elle est la plus importante entreprise de ce genre au Québec. En matière de style de gestion, on dit que c’est un style de gestion à la Pierre Karl Péladeau. C’est un homme-orchestre, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, mais c’est très distinctif comme style.

En télécommunications en général, les compagnies s’entraident beaucoup plus qu’elles se nuisent, surtout lorsqu’on fait partie du moins des 10 gros joueurs en télécommunications au Canada. Même si l’on se fait concurrence souvent du point de vue du client, on s’aide et l’on s’entraide beaucoup par-derrière. Mais, ce n’est pas le cas de Bell et Vidéotron, qui sont dans une guerre perpétuelle depuis plusieurs années.

Maintenant, les quelques derniers éléments de cette guerre. Tout d’abord, nous avons vu dans les derniers jours que Bell tente de faire annuler l’achat de spectre cellulaire par Vidéotron dans l’Ouest canadien. Ils disent que Vidéotron n’aurait pas dû avoir droit de participer à l’enchère et ainsi obtenir du spectre pour les nouveaux entrants. Bell lance une offensive contre le gouvernement fédéral pour faire annuler la vente du spectre. La décision est à suivre, ça serait un revers important pour le gouvernement qui de son côté a dû faire sa validation avant d’accepter Vidéotron comme joueur dans cette partie du Canada.

Autre chose, Bell a vraiment relancé la guerre contre Vidéotron en s’attaquant au lancement du nouveau service de Vidéotron. Ce nouveau service en est un de vidéo sur demande qui s’appelle Vrai et est accessible seulement aux abonnés de Vidéotron. Dans cette optique, Bell dit que ça enfreint certaines règles du CRTC puisque ce service devrait être accessible à l’ensemble des utilisateurs canadiens via internet. Ce service donne un avantage spécifique à Vidéotron qui peut essayer d’aller chercher de nouveaux abonnés alors qu’il a du contenu qui est non disponible pour les autres abonnés comme les abonnés de Bell. On note 2 frappes coup sur coup de Bell pour commencer cette nouvelle saison de la guerre Bell/Vidéotron.

Retour dans le passé, en se rappelant que Vidéotron n’est pas en reste avec les frappes. Vidéotron frappe en Abitibi depuis quelque temps déjà. L’Abitibi est une région particulière parce que Bell est la compagnie de téléphone dans cette région-là, via Télébec, qui est une société qui lui appartient et est le propriétaire du câblodistributeur majoritaire de la région. Vidéotron, il y a quelques années, a acheté le petit câblodistributeur et s’est mise à livrer une guerre à Bell en essayant entre autres d’acheter des services via le câblodistributeur qui appartient à Bell pour les revendre à ses clients. C’est ce qu’on appelle le marché de vente en gros. Ce type de transaction se fait généralement au Canada, mais pas d’un gros vers un autre gros. Bell s’est battu et a mis des bâtons dans les roues le plus possible à Vidéotron et il a fini par perdre devant le CRTC. Cette manche a été gagnée par Vidéotron cette fois-ci.

On se souvient aussi de la guerre des poteaux de téléphone qui continue de faire rage bien que c’est plus tranquille ces temps-ci. Les gouvernements ont mis beaucoup d’argent dans les services internet, et cela a mis de la pression pour que les compagnies s’entendent. Je suis certain que nous en réentendrons parler de cette guerre des poteaux puisque c’est loin d’être terminé.

Il ne faut pas oublier que Bell a fait une autre salve contre Vidéotron dernièrement en poursuivant pour une somme de 50 millions de dollars pour l’utilisation injustifiée de « roaming » cellulaire, c’est-à-dire lorsque les clients de Vidéotron vont sur le réseau de Bell parce que Vidéotron n’a pas de réseau. Bell les accuse d’avoir exagéré et de ne pas avoir respecté les règles et les poursuit là-dessus. On peut voir que Bell ne lâche pas le morceau envers Vidéotron.

On se souviendra aussi dans les dernières années que Bell a fait l’acquisition du réseau de Télévision V, anciennement TQS, qui a été renommé Noovo. C’était dans la stratégie de Bell, d’avoir une station de télévision qui lui permet de concurrencer au Québec. Astral Media, station de radio et d’affichage publicitaire, a été aussi achetée par Bell il y a plusieurs années et encore là, le but était de combler le déficit que Bell avait au niveau des médias au Québec. Pour terminer, je vous ai exposé quelques exemples de cette guerre. J’aurais pu en trouver quand même plusieurs autres, on verra ce qui va se passer dans le futur, mais c’est certain que ce n’est pas fini et l’on ne sait pas qui va gagner cette guerre. Entre-temps, les équipes d’avocats des 2 parties doivent augmenter leur facture tous les jours et ils mettent de l’huile sur le feu dans cette guerre qui n’en finit pas.

En attendant la prochaine nouvelle Bell/Vidéotron, je vous souhaite une bonne journée et une bonne rentrée télévisuelle à tous.

Merci, au revoir.

Provient du vidéo : La guerre Bell/Vidéotron saison 12

Depuis le début de l’année, nous vous avons publié une série d’articles sur différents sujets de l’actualité. Daniel Gignac aime être informé et nous explique les différents sujets concernant les télécommunications! Disponible sur notre nouveau site web dans la section Nouvelles https://www.tde.ca/fr/nouvelles/ en sélectionnant la catégorie Blogue.

Allez y jeter un œil! Vous y retrouverez des articles sur le monde du cellulaire, du satellite, de l’internet. Tout pour être informé!

Ces différents blogues sont disponibles en version vidéo sur notre page YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCfKpIOgwPrXWw5RF0icDMLQ