Internet et cellulaire, à quand le service partout pour tous

Toutes les nouvelles

Bonjour à tous et bienvenue à cette nouvelle chronique publiée à la fin octobre 2021. Aujourd’hui, j’ai pensé faire le point sur les services Internet et de téléphonie sans fil. À quand le service partout pour tous? On se souvient il y a quelques mois, le gouvernement du Québec en collaboration avec le gouvernement fédéral, a annoncé l’opération Haute vitesse. Un projet qui va brancher par fibre optique la majorité des foyers non desservis d’ici le 30 septembre 2022 ou, si vous préférez, juste à temps pour les prochaines élections provinciales!

Les compagnies sont actuellement à effectuer le travail. On attend des cartes interactives qui devraient sortir dans les prochaines semaines, ou du moins d’ici la fin de l’année et qui permettront de confirmer si le service sera disponible. Pour le moment, il y a Vidéotron qui a mis une carte en ligne qui travaille très bien.

Je conseille à tout le monde qui attend pour Internet haute vitesse de vérifier quel fournisseur devrait le desservir. Cette information est disponible à l’heure actuelle et je vous suggère de confirmer avec ces fournisseurs pour être certain qu’ils vous ont bien sur la liste de clients à desservir.

Bell est sorti dans les médias il y a quelques semaines pour dire que plusieurs semblaient avoir du retard. Souvenons-nous de la guerre des poteaux! Bell ne veut pas se faire accuser d’engendrer du retard au projet et prend les devants en disant que certains fournisseurs sont en retard et n’ont pas fait leur demande de poteaux. Les compagnies arriveront-elles avec l’échéance du 30 septembre 2022? Il paraîtrait que des pénalités sont prévues pour ceux qui seront en retard.

Dans notre coin de pays, une fois le travail fait, il restera dans l’ensemble de l’est du Québec seulement la MRC Les Basques qui n’atteindra pas un haut niveau de couverture. C’est un peu spécial qu’aucun opérateur n’ait souhaité desservir le secteur ou encore il y a quelque chose d’autre qui se mijote dans la MRC Les Basques. Toutes les autres MRC du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie auront plus de 99.6 % de couverture, ce qui est très bon. Pour les gens de la MRC Les Basques, on espère que ça va se régler prochainement, car c’est un des seuls endroits au Québec qui aura une couverture si faible. Si vous faites partie des malchanceux de la MRC Les Basques, ou encore dans le 0,4 % qu’il restera au Bas-Saint-Laurent ou en Gaspésie, la question est : qu’est-ce qui s’offre à vous?

Il y a des services sans fil fixe qui peuvent être disponibles dans certains secteurs et qui peuvent vous donner un service intéressant. Si ce n’est pas le cas, il y a la nouvelle solution Starlink, qui est le service par satellite fourni par SpaceX. Ce service devrait sortir de sa phase bêta dans les prochaines semaines. C’est un service qui est plutôt impressionnant, un service fiable avec très peu de coupure même en mode bêta, un service extrêmement facile à installer. Évidemment, ça prend une bonne visibilité du ciel, ce qui n’est pas évident si vous voulez par exemple l’installer sur votre chalet et que vous avez plusieurs arbres. Notez que ça prend aussi une consommation électrique importante. Si votre alimentation est par des panneaux solaires ou une source d’énergie alternative, il peut être difficile de faire fonctionner cet équipement tout au long de l’année. Starlink est une bonne solution, si vous êtes prêt à payer plus de 100 $ par mois pour un service de bonne qualité avec plus de 50 mégabits. Reste à voir quelles seront les conditions une fois la phase bêta terminée. C’est plutôt impressionnant en matière de service par satellite.

Il y a aussi la compagnie anglaise OneWeb qui est en train d’ouvrir un bureau au Canada et qui sera située à Ottawa. Elle commencera à offrir des services prochainement, surtout pour les territoires plus nordiques. OneWeb sera le second fournisseur en service Internet à orbite basse au Canada prochainement.

J’ai mentionné au début de la chronique, services de téléphonie mobile et cellulaire. La question : à quand le cellulaire partout? C’est une question que tout le monde se pose! La réponse : pas pour demain avec la quantité de tours que ça prendrait pour offrir un service partout et ça serait évidemment non rentable. Dans l’actualité des derniers mois, il est sorti quelque chose d’intéressant, une petite compagnie, une jeune entreprise se nommant Lynk. Cette compagnie affirme avoir réussi à faire des communications satellitaires avec leur réseau de satellites à orbite basse. Ils ont présentement lancé seulement quelques satellites en mode test. Lynk dit être capable de faire des messages texte ainsi que des appels vocaux à partir d’un cellulaire standard, sans aucune modification, ni logiciel spécialement installé. Si c’est exact, ça serait une petite révolution d’être capable d’utiliser son cellulaire standard avec des communications par satellite. C’est quelque chose qu’on n’a pas encore réellement vu, mais qu’eux affirment avoir réussi et ils seraient en test avec certains opérateurs de cellulaire. Leur modèle d’affaires est d’utiliser des fréquences des opérateurs existants pour leur satellite et que vous vous abonniez à une option qui permettrait de faire des appels satellitaires à partir de votre cellulaire par votre fournisseur de services actuel. C’est une jeune entreprise et ils commenceront à offrir des services à certains endroits, en format message texte pour débuter avec une utilisation limitée. Nous sommes encore à plusieurs années d’avoir un service complet, mais il reste que c’est sincèrement intéressant. Il faudra voir les résultats en réalité. En revanche, c’est quelque chose de nouveau qui pourrait répondre à la question : « À quand le cellulaire partout? »

Pour terminer, je vous souhaite bonne chance avec vos connexions Internet et cellulaire.

Merci et au revoir!

Mise à jour pour la MRC Les Basques : « 690 foyers des Basques branchés à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022 » selon un article de Radio-Canada.

Provient du vidéo : Internet et cellulaire, à quand le service partout pour tous?

Depuis le début de l’année, nous vous avons publié une série d’articles sur différents sujets de l’actualité. Daniel Gignac aime être informé et nous explique les différents sujets concernant les télécommunications! Disponible sur notre nouveau site web dans la section Nouvelles en sélectionnant la catégorie Blogue.

Allez y jeter un œil! Vous y retrouverez des articles sur le monde du cellulaire, du satellite, de l’internet. Tout pour être informé!

Ces différents blogues sont disponibles en version vidéo sur notre page YouTube.